Le blog de enfants-de-tana

2 Janvier 2022

Meilleurs voeux à vous tous, bonne santé pour garder le cap sur le chemin que l'on a choisi.

Que cette année soit une année d' Amour, de fraternité, de solidarité, d'authenticité.

Nous espérons continuer longtemps avec vous à nos côtés sans qui nous ne pouvons rien. Un très très grand merci.

Nicole

17 Décembre 2021

Comme promis, je vous envoie le tableau de scolarité des enfants complété avec les notes moyennes obtenues durant l'année 2020/2021.

 

N'oublions pas que ces enfants travaillent dans des conditions qui favorisent ni l'apprentissage, ni la concentration, souvent sans électricité, à la lumière d'une bougie ou d'un réverbère, sans bureau et même sans table et chaise pour s'installer. Alors ces résultats sont méritants quelqu'ils soient. 

Garder l'espoir d'un avenir meilleur apporté par l'apprentissage à l'école est déjà une victoire face au découragement de certains, au fatalisme ambiant.

Le "père Noël" le sait bien et Valisoa a déjà, avant l'heure, reçu un magnifique cadeau.

Bonnes fêtes à tous.

 

Brigitte et Nicole

 

12 Novembre 2021

Bonjour à tous, 

Je vous avais promis un compte rendu sur la scolarité des "Enfants de Tana". Le voici. Vous trouverez ci-dessous un tableau répertoriant les enfants que l'association scolarise avec votre aide, leur année de naissance et l'établissement qu'il fréquente avec leur niveau scolaire.

Les enfants placés en internat ne sont pas dans cette liste. Il s'agit des enfants de Prosper, orphelins de mère, actuellement chez "SOS Village", deux des enfants de Doris en internat à Manaode et Valisoa, la jeune fille handicapée résidant au Centre de Sembana Mijoro. Je vous ferai prochainement un compte-rendu également.

Je prévois également de vous faire connaitre leurs résultats scolaires, dès qu'ils seront en ma possession je vous les ferai parvenir.

En attendant, je vous souhaite de belles journées à venir malgré le froid qui s'annonce et l'hiver proche.

Bien à vous tous,

Nicole

20 Octobre 2021

Bonjour à tous et toutes,

 
L’année qui s’achève a été difficile pour tout le monde mais plus particulièrement aux familles malgaches que nous accompagnons. La fermeture de l’aéroport empêchant l’arrivée des touristes a supprimé pour eux une potentialité de revenus qu’ils ont durement ressentie.
 
A ce jour, nous nous efforçons de continuer à scolariser les enfants qui l’acceptent ainsi que le financement d’un repas par jour à la cantine de l’établissement. La mise en place a été difficile mais peu à peu, tout s’organise et Brigitte, notre intermédiaire, veille au bon fonctionnement et à la justesse des demandes. 
En même temps, les enfants ont grandi, les études plus laborieuses et plus onéreuses (équipement, déplacement, etc…) leur demandent une réelle motivation que Brigitte alimente autant que possible. 
En cela, nous continuons à les soutenir et pour ce faire nous avons besoin de vous.
 
 Rappelez-vous : 
un abonnement téléphonique de 30 euros permet 
de donner un repas par jour et de scolariser 
deux enfants pendant un mois.
 
Nous comptons sur vous, votre participation nous est indispensable pour continuer à les accompagner. Arrêter maintenant serait tragique pour eux qui, contre souvent l’opinion ambiante, se sont accrochés à aller à l’école chaque jour, à pied, faisant leurs devoirs scolaires à la lumière des réverbères n’ayant souvent pas l’électricité dans leur « maison ». Ils y croient, ne les décevons pas.
 
Encore merci d’être là avec nous, je renseignerai bientôt le site des progrès scolaires de chacun.
Merci aussi pour le moindre don que vous pourrez faire à l’association sachant que le plus petit d’entre eux sert à procurer un meilleur avenir à ces enfants.
 
Belle fin d’année à vous tous, avec toute ma sympathie.
 
Nicole Faure

22 Novembre 2020

Nous terminons une année tumultueuse tant par l'actualité planétaire que par la remise en question du fonctionnement de l'association.

Après plusieurs semaines d'échanges avec Brigitte, de concertation avec les familles, nous avons finalement opté pour donner la priorité à la scolarisation en prenant en charge la totalité des dépenses que cela engendre. Nous nous sommes assurés que cela correspondait au désir de l'enfant afin qu'il assure de son côté par sa présence le suivi des cours et l'apprentissage auxquels il s'est engagé.

Pour faciliter leurs études souvent difficiles dans les conditions où ils vivent, nous financerons également un repas par jour à la cantine quand cela est possible.

Nous avons été amenés à revenir sur la confiance que nous faisions aux familles d'assurer elles-mêmes l'utilisation de la subvention que nous leur donnions ayant constaté un relâchement, s'installant dans un quotidien négligeant tout désir d'évolution. Sans vouloir leur imposer nos priorités, il nous semble que l'école est le moyen minimum de les ouvrir à autre chose sans subir avec fatalité une précarité qu'elles transmettent immanquablement à leurs enfants.

Ce changement aura pour effet d'accompagner ceux qui reconnaissent le bienfait d'une scolarisation et qui s'y accrochent et peut-être de réveiller les plus perplexes.

Nous vous tiendrons au courant au fil des mois et des résultats obtenus.

 

24 juillet 2020

Les dernières informations qui m'arrivent de Madagascar laissent entendre un relâchement quant à l'importance à donner à la scolarisation et la formation professionnelle. Quatre jeunes filles parmi les familles que nous accompagnons ont accouché récemment, et pour ceci nous ne pouvons incriminer le covid 19.

Notre intention n'ayant jamais été ni d'imposer, ni de prendre à leur place les responsabilités qui leur incombent, nous revenons toutefois, et cela l'association s'en octroie le droit en votre nom, à repositionner notre action. Nous axerons désormais toute notre intervention afin de les amener à prendre conscience de la nécessité d'une scolarisation suivie complétée par une formation professionnelle si nécessaire.

Toutefois, comme "un ventre vide" ne peut permettre l'attention requise à l'école, nous veillerons à ce que les enfants reçoivent un repas par jour soit par le biais de leur famille, soit par l'école.

Nous comptons sur vous, sur votre accompagnement dans ce sens, restant à l'écoute de vos commentaires s'il y a lieu.

Bien amicalement,

Nicole

23 mai 2020

Bonjour à Tous,

Cette crise sanitaire qui nous a tous confinés dans nos pays respectifs, a empêché l'information de circuler. Je n'ai pu être en contact avec Brigitte depuis plusieurs semaines. Toutefois, les subventions engagées ont été distribuées en temps et en heure.

Madagascar a été peu touché par le virus mais je ne peux encore pas vous dire comment vont les familles que nous suivons. Je sais que Brigitte les rencontre au moins une fois par mois et elle sait comment me joindre si une urgence se présente.

Je ne manquerai pas de venir vous informer dès que j'aurai plus de nouvelles.

En attendant et pour pouvoir les accompagner longtemps, prenons soin de nous.

Nicole

5 janvier 2020

A l'association le père Noël est venu apporter le sourire aux enfants en distribuant friandises, petits jouets, et un petit plus aux parents. C'est la fille de Brigitte qui l'a aidé dans cette tâche pour le plus grand plaisir de tous.

Un grand merci à vous tous qui avez permis cela.

Douce et belle année 2020 à vous tous, sympathisants de l'association,  parrains, marraines, donateurs qui nous accompagniez depuis longtemps.

Brigitte et Nicole

 

28 Novembre 2019

En ce mois de décembre, nous avons opté cette année,

pour participer au marché de Noël de Saint Clair du Rhône

et proposer broderies, objets en vannerie, bois, corne, etc... Nous vons attendons nombreux :

 

Une bonne nouvelle également : Dolly (fils de Olga et Donné) a réussi son baccalauréat.

 

 

 

 

 

 

15 Octobre 2019

Pour fêter la rentrée scolaire prochaine avec les enfants, Brigitte a eu la bonne idée de les emmener à IMERKIASINA passer une journée récréative. C'était le 6 octobre dernier ....

 

Pages

Subscribe to RSS - Le blog de enfants-de-tana